Retraites pour jeunes

“Pas de lien tissé à l’extérieur de soi qui ait la solidité nécessaire s’il n’est pas relié à partir du fil d’or du lien tissé à l’intérieur de soi. Pas de lien tissé à l’intérieur de soi qui atteint son but s’il n’est pas relié et consacrés aux liens tissés hors de soi.” – Abdennour Bidar

Comment tisser des liens entre la transition intérieure et extérieure, passer d’une culture individualiste à un monde solidaire?

La pratique de la pleine conscience peut être transformative pour les individus, les communautés et la société, car elle va aider à développer une qualité de présence attentive, ouverte et bienveillant.
Lors de cette retraite nous allons pratiquer pour consolider notre triple lien: le lien à soi, le lien à l’autre et le lien à la nature.
En tissant cette triple connection, nous devenons des individus beaucoup plus résilients, créatifs et une société plus solidaire, harmonieuse, pacifiste et juste.

Le lien à soi

  • Apprendre à se mettre à l’écoute de soi par l’attention à la respiration.
  • Découvrir des pratiques de retour à soi.
  • Prendre conscience de nos schémas habituels et exercer notre capacité à sortir de ces automatismes corporels, cognitifs et émotionnels pour être davantage présent à sa propre vie.

Le lien aux autres

  • Cultiver la pratique du dialogue en conscience
  • Développer notre sentiment de gratitude, de générosité et de réciprocité.

Le lien à la nature

  • Notion d’interdépendance: prendre soin de la terre c’est prendre soin de soi.
  • Cultiver notre engagement écologique et le développement durable, prendre conscience de la responsabilité de nos actions.